Bien comprendre le fonctionnement des microphones pour vous aider à mieux les choisir

microphones

Quand on parle de son et d’enregistrement, il est essentiel d’avoir des microphones. Le présent article vise particulièrement à vous éclairer sur le fonctionnement du micro pour vous aider à faire le bon choix selon vos besoins. Sans plus tarder, notre site equipement-gamer.com vous propose un zoom sur tout ce qu’il faudra connaître.

Qu’est-ce qu’un micro ?

Pour faire simple, il s’agit d’une sorte de transducteur, autrement dit un appareil qui capte le son et qui transforme les ondes sonores en signaux électriques. Concrètement, si l’on prend une source sonore qui peut être la voix humaine ou le son d’un instrument quelconque, il suffit de placer le micro normalement devant et le son transmis par l’air sera d’abord intercepté par une membrane.

Le son qui la traverse s’achemine ensuite dans une bobine et il revient à cette dernière de le convertir en signaux électriques. Voilà à peu près comment fonctionne le mécanisme des microphones en général. Notre guide vous apprend à connaître les caractéristiques fondamentales d’un microphone pour mieux choisir. Pour ce faire, vous devez tenir compte de la technologie employée, de la directivité et du type de micro dont il est question.

La technologie des microphones 

D’abord, on a les microphones dynamiques. Ces types de micros se caractérisent par leur absence d’alimentation électrique. Ils sont également très peu sensibles. Concrètement, le fait pour l’utilisateur de se placer à proximité ou devant une sono n’affecte en rien le rendu sonore du moment où le micro est orienté vers lui.

Ce type de micro produit rarement de larsen sauf dans le cas où on l’oriente volontairement ou accidentellement vers la sono. Le micro étant extrêmement insensible, on peut s’en servir pour enregistrer des sons très puissants.

Comment fonctionne le microphone ?

Dans notre guide, le jargon utilisé dans le domaine de l’ingénierie sonore on entend souvent aussi parler de rapport signal/bruit. Le signal est le son capté tandis que le bruit est assimilé au bruit de fond de l’électronique d’un micro.

Les micros dynamiques présentent un rapport signal/bruit assez moyen ce qui explique leur prix plus abordable. De plus, ces types de micros sont idéalement conçus pour faire des présentations sur scène. Pour une utilisation en studio, on recommandera plutôt l’utilisation d’un micro électrostatique qui offre une meilleure sensibilité et qui offre une sonorité beaucoup plus nette.

Les micros dynamiques offrent aussi l’atout d’être extrêmement solides et de bien tolérer les bruits de mains. Vous découvrirez dans le prochain article que les autres types de microphones n’obéissent pas du tout aux mêmes caractéristiques.

N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus d’informations à propos des micro gamer. On vous propose de comparer différents équipements gamers, alors rendez-vous sur notre page comparatif d’accessoires de jeu.

Laisser un commentaire